top of page
  • Photo du rédacteurSabine

Philcil - Le grand voyage de Rameau


« Tu vivras désormais en exil. Mais si tu regrettes tes actes et que tu souhaites revenir au sein de la communauté, alors tu devras prouver ta bonne foi. Pour cela, il te faudra découvrir par toi-même pourquoi ces géants que tu aimes tant ont le cœur malade. Et pourquoi ils font le mal autour d’eux. »

Il serait très facile de vous raconter l’histoire de Rameaux, malicieuse minuscule créature appartenant au peuple des Mille Feuilles, tribu vivant aux milieux des bois et éloignée du monde des géants. Leur seule frontière réside en une voie ferrée, des chariots de feu d’où s’échappent une fumée noire et des rêves secrets de grandes inventions inexplorées et cette envie d'échapper aux traditions, à la grande histoire édictée par les Grands et Vieux Sages du Peuple des Mille Feuilles. Une tradition qui interdit d’aller au-delà de la frontière, de ne pas enfreindre les lois sous peine d’être banni de la forêt.

Alors comment assouvir ses rêves, son besoin de liberté, d’aventure, appréhender cette ile aux trésors ? Comment comprendre ces géants, les rencontrer, partager ? Mais surtout comment empêcher Rameau de tournoyer dans une robe d’une beauté sans nom, d’être la plus belle, elle qui se sent si différente au pays des petites créatures minuscules.


Jamais de ma vie je n’avais vu autant de géants entassés dans un seul endroit. Je sais c’est dur à croire mais je l’ai vu de mes yeux ! »


Le Grand voyage de Rameaux, pour celles et ceux qui ont lu George Frog, ne seront pas déçus de découvrir une odyssée au pays d’une forêt cachée, d’un Londres magique et des géants qui peuplent la ville. Comprendre pourquoi leur cœur est malade, pourquoi leur monde n’est pas le monde des Mille Feuilles, pourquoi il en est si éloigné. Un voyage comme toute minuscule aventure peut apporter, permettre d’appréhender la connaissance, la différence, l’union, les lumières et l’obscurité, devenir grande.


L’épopée est pica-reste, victorienne, remplie d’humour mais aussi d’une grande poésie, douceur dans le dessin, philosophique. Une imagination fertile et magique, féérique. C’est le tour de force des petites et minuscules créatures, d’un monde fragile contre celui des géants, des hommes, la beauté d’un monde simple face à la grisaille et la perfidie d’un monde soi-disant civilisé, les rêves de richesses et de la misère, le capitaliste et sa perfidie.


Car au-delà de l’innocence de Rameau, sa candeur et sa soif de liberté, c’est surtout à un grand voyage que nous convie Phicil. Celui de l’aventure avec un grand cœur, de sa volonté de conquêtes, son insatiable soif de folies et de découvertes.


Et c'est cela qui est beau, la soif de comprendre un monde, s'ouvrir, accepter et devenir, être.


« Chaque chose est à sa place dans l’univers et chaque chose arrive au moment où elle doit arriver quand les conséquences sont mûres pour se rencontrer. »
« Les humains sont complexes. Je crois qu’ils ne sont pas très sympas. »

Lire le voyage chez Mon bar préféré et se ruer chez Noukette pour découvrir les BD de la semaine



Le grand voyage de Rameau

Philcil

Edition Soleil - collection Métamorphose




68 vues11 commentaires

Posts récents

Voir tout

11件のコメント


Nathalie
Nathalie
2021年3月14日

Tu sais donner envie !! Noté direct.

いいね!

Stéphanie Pelerin
Stéphanie Pelerin
2021年1月23日

Lu fin 2020. Splendide mais j'aurais bien collé quelques baffes à Rameaux, moi :)

いいね!

lejardindenatiora
2021年1月17日

Qu'il a l'air chou cet album !!

いいね!

Antigone Héron
Antigone Héron
2021年1月17日

Conquise, comme souvent chez, tu as tellement bon goût ! ;)

いいね!

petitsmotsbleus
2021年1月16日

Ohlala.. Qu'il y a de jolies choses par chez toi..

いいね!
bottom of page