top of page
  • Photo du rédacteurSabine

Marilyne Lire et Merveille - Orpheline

Dernière mise à jour : 20 avr. 2019


Orpheline



Dieux impavides, l’automne frémit

Aux souffles misérables d’octobre désolé

Sous la caresse dépouillée

Le dérisoire envol d’une brindille transie

.

Dieux impavides, l’automne soumis

Aux ombres orphelines de sa couche rousse

S’immole aussi, s’immole en douce

Le noir envol d’un oiseau trahi


(photo : Michael Kenna)



Marilyne Mots et Merveilles

Mikael Kenna

Orpheline

Un été jaune carré

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page