• Sabine

Chloé Cruchaudet - Les belles personnes



« Qu’est-ce qu’on garde des belles personnes qu’on a connues ? Des impressions, des fragments, des souvenirs des autres qui deviennent les nôtres. Un petit bagage précieux qu’on transporte. »

J’aurais pu facilement passer à côté de cet album dessiné dans la plus grande simplicité du crayon, dans l’absence de grandes histoires ou d’effet d’annonce si ce n’est que le nom de l’autrice m’a rappelé de ce quelque chose de nécessaire. Chloé Cruchaudet a ce don oui. Le don de nous questionner, de raconter une histoire, d’inventer des personnages d’une manière poétique mais aussi de nous interpeller voire nous déséquilibrer dans nos certitudes ou raisonnements. Et les belles personnes en font aussi partie, nous rappelle la nécessité de s’arrêter et de regarder le monde, ceux que nous côtoyons, que nous regardons, que nous admirons ou aimons. Des héros ordinaires.

Les belles personnes comme un hommage à ceux qui sont près de nous, dans cet instant fugace ou plus longuement, une amitié, une vie. Regarder, se rappeler. Les aimer.

Des belles personnes.

Les belles personnes.

Qu’est ce qu’on garde d’elles ? Qu’est ce qui en font nos souvenirs ? Des émotions, impressions, des sentiments, ce petit sac que nous aimons partager, ne pas oublier, tenir chaud. Douceur, tendresse, rire, partage de solitudes ou de convivialités. Une vie sous nos yeux, une vie dans nos yeux.

Le trait-dessin de Chloé Cruchaudet nous les rappelle. Un carnet croquis d’esquisses de ces personnes qui croisent notre chemin et deviennent vite indispensable par leur présence, leur figure ou tout simplement par l’instant même du moment.

Il n’y a pas grand-chose à dire de plus. Juste se laisser porter, apprendre à faire confiance, faire confiance, ouvrir un peu plus les yeux, le cœur, laisser l’autre, ces belles personnes entrer. Il n’y a pas grand-chose. Juste ce qu’elles nous apportent, nous disent, nous transmettent et nous laissent, un sac, un bagage qui devient notre vie, nous grandit, nous offre.

J’aurais peut-être aimé plus de profondeur dans ces rencontres, plus de temps, une approche plus lente dans cette galerie de portraits. Mais Chloé Cruchaudet a le don de rendre la vie belle et à la fin de ma lecture, j’ai souri et pensé à ces belles personnes. Celles qui m’accompagnent, les discrètes ou présentes, celles qui ont le don , celles qui l’ont moins, celles croisées l’espace d’un instant et qui ont laissé une trace, une émotion…


Des belles personnes.

De héros anonymes, de l’ombre.

De belles personnes.

Les belles personnes.

« L'image qu'on donne à voir de nous est tellement fluctuante, c'est très difficile de capter une parcelle de quelqu'un. La vérité nous échappe constamment. »

A lire chez Mo, Noukette et retrouver les bulles de la semaine chez Moka.

Les belles personnes

Chloé Cruchaudet

Noctambules




68 vues12 commentaires

Posts récents

Voir tout